Imprimer
Twitter

Le CLSPDR

Installé en 2009 et présidé par le maire, le CLSPD « constitue le cadre de concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et la prévention de la délinquance dans les communes ». Cette instance partenariale favorise l’échange d’informations entre les responsables des institutions et organismes publics et privés concernés, et peut définir des objectifs communs pour la préservation de la sécurité et de la tranquillité publiques. Conformément au décret du 6 mai 2016, la prévention de la radicalisation a été inscrite au menu de la concertation locale.

Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance

Séance plénière du Contrat Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance (CLSPD) du 8 février 2018 en présence d’élus, bailleurs sociaux et acteurs institutionnels.

Le CLSPD peut se réunir dans le cadre de plusieurs formations

L’assemblée plénière

« Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance se réunit à l’initiative de son président en formation plénière au moins une fois par an. Il se réunit de droit à la demande du préfet ou de la majorité de ses membres. » (Article D. 132-9 du Code de la sécurité intérieure issu du décret no2013-1113 du 4 décembre 2013).
La réunion du CLSPD en formation plénière permet de présenter les caractéristiques et l’évolution de la délinquance dans la commune, de faire le bilan des actions conduites, de définir les perspectives locales en matière de prévention de la délinquance, et de valider certaines orientations prises en formation restreinte.

Le comité restreint

L’article D. 132-9 du Code de la sécurité intérieure prévoit que le CLSPD se réunit « en formation restreinte » en tant que de besoin ou à la demande du préfet de département dans les conditions prévues par son règlement intérieur. La formation restreinte peut par exemple être réunie pour assurer le pilotage des différents groupes de travail et d’échange d’informations à vocation territoriale ou thématique, proposer des orientations et des diagnostics, évoquer des événements particuliers ou urgents, piloter un dispositif d’évaluation des actions menées.

Les groupes de travail et d’échange d’informations à vocation territoriale ou thématique

3 groupes de travail sont mis en place au sein du CLSPD de Limay :

  • le GT « tranquillité-logement » ;
  • le GT « Prévention des atteintes physiques et morales aux personnes vulnérables » ;
  • le GT « Sécurisation de la voirie et prévention des risques routiers ».