Vie municipale

Tribunes politiques

Le contenu des tribunes relève de la seule responsabilité de chaque groupe politique.
Vous pouvez les retrouver également dans le Limay Magazine :

CONSTRUISONS LIMAY AUTREMENT

 

 

Préparons l’avenir !

En ce début d’année 2019, notre groupe " Elus à l’Ecoute des Limayens pour plus de solidarité et d'égalité " souhaite à toutes les Limayennes et tous les Limayens  une très bonne année 2019 ainsi qu’à toute leur famille.
 
L’année 2018, malgré de belles déclarations, a de nouveau fait l’objet d’attaques contre le peuple par le Président Macron et sa majorité LREM qui amènent une baisse du pouvoir d’achat, une injustice sociale et fiscale.

Nous voyons par les conflits dans le secteur privé, chez les fonctionnaires, chez les cheminots ainsi que par le mouvement des gilets jaunes, que les citoyens en ont assez d’avoir des fins de mois très difficiles et de ne pas être écoutés. Ils ne veulent  plus survivre mais vivre. Ils veulent une vraie démocratie participative.
Au niveau local, la démocratie participative devrait être la priorité de l’équipe municipale en place. C’est bien beau de faire trois réunions publiques sur le bilan du mandat 2014-2020 (en se glorifiant de ce qui a été fait) quand en même temps il n’y a aucune concertation participative sur les futurs grands projets de Limay.
 Il y a confusion entre réunion d’information et véritable concertation, voire co-construction !
Comme un grand nombre d'habitants nous le réclame, nous nous préparons pour 2020 à redonner à notre ville, l'éclat qu'elle a perdu dans ce dernier mandat et surtout à réinstaller sur Limay des valeurs d'écoute , de respect, de solidarité, d'égalité. En  premier lieu pour prouver la sincérité des décisions, le ou la maire doit vivre dans sa ville !
Nous travaillons avec toutes celles et ceux qui le souhaitent, sur la base de ces valeurs, à composer une équipe et un programme pour les Limayens.
Vous pouvez, dès maintenant, prendre contact avec nous pour participer à l'élaboration de la liste et de ce programme.
Ensemble, faisons que l'année 2019 soit une belle année pour préparer l'avenir !
 
 
François MAILLARD
Servane SAINT-AMAUX
Mickael BOUTRY
Nicole CORDIER
Catherine COUTURIER
Jacques SAINT-AMAUX  (Maire Honoraire-Ancien Conseiller Général)
 

AGIR POUR LIMAY

Gilets jaunes, attention danger !!!

La France est en tête des pays qui ont les taxes et impôts les plus élevés. En 2018, ils ont encore augmenté. Et les Français dits « moyens » en ont ras-le-bol, car c’est sur eux que pèsent tous ces prélèvements.
Les plus pauvres ne contribuent pas, mais perçoivent des aides de la collectivité. Par contre, les plus riches eux ne paient pratiquement rien, ils font de l’évasion fiscale pour les uns de l’optimisation pour les autres. L’ancien président a qualifié son successeur de président « non des riches mais des très riches ».
Depuis les manifestations des gilets jaunes, on ne parle plus de ces milliardaires, qui s’enrichissent chaque année de plusieurs milliards au détriment des salariés, comme des contribuables.
Mais une exaspération aussi légitime soit-elle, ne justifie pas les dégradations, ni les violences et encore moins les tués. Dix morts, c’est dix fois plus qu’en 1968.
Ce message envoyé par des Français financièrement étranglés s’adresse aussi aux élus locaux, comme ceux de Limay qui ont récolté 52 % des voix en 2014. Il leur en reste combien depuis la scission du groupe communiste, 25 % environ comme M. Macron au 1er tour de 2017. Comment oser alors affirmer qu’ils ont le soutient des électeurs pour appliquer leur programme en augmentant les impôts?
Le président de la République a reculé, par manque d’adhésion du peuple (à peine 20 %) et de moyens financiers (quand on n’a pas les recettes, il faut reporter les dépenses).
Souhaitons que les leçons de cette alerte grave soient aussi comprises à Limay. Il serait dangereux de penser que la colère de ce peuple souvent silencieuse, détournée par des partis ou des syndicats en qui il ne se reconnaît pas, ne se réveillera encore plus forte et plus violente, s’il n’est pas écouté et compris. Ce serait un échec majeur pour notre pays.
En ce début d’année, nous souhaitons à tous une bonne et heureuse année 2019.

Pierre-Yves Challande,
Jean-Luc Maisonneuve,
José De Oliveira,
Thérèse Doré.

Quel Limay voulons-nous ?


Dans le quartier de la gare de Limay est lancé un vaste programme de construction Emmaüs, plus de 300 logements... qui vont s'ajouter aux logements loi Pinel qui sont une forme de logement social puisque les propriétaires qui investissent sous ce statut s'engagent à louer à loyer modéré. (En contrepartie de réductions fiscales. Autrement dit l’État finance les propriétaires imposables au lieu d'aider les plus modestes à accéder à la propriété).
Le quartier de la gare a été développé comme tous les nouveaux quartiers de Limay que nous avons vus se construire depuis près de 40 ans, en associant, de la manière la plus équilibrée possible, habitat locatif et habitat en accession à la propriété.
Aujourd'hui, nous assistons au déséquilibrage du quartier de la gare qui connaît déjà de nombreuses difficultés sociales. Quels projets pour les nouveaux habitants ? Quel impact pour les habitants actuels ?
A l'école, on sait bien que la solution aux problèmes socio-éducatifs est la mixité sociale, et ce n'est déjà pas facile. La municipalité en a bien conscience puisque lors de sa campagne électorale le projet était de rééquilibrer socialement Limay. Nous avons l’impression que c’est le contraire exactement qui est en train de se réaliser avec la construction de ces logements en bordure de la rocade ou de la voie ferrée, endroits ô combien résidentiels !
Le mouvement des gilets jaunes a pointé la nécessité d’écouter nos concitoyen•nes, tou•tes nos concitoyen•nes. Celles et ceux les plus en difficulté mais aussi les classes moyennes, entre autres. Limay doit être une ville accueillante pour tou•tes, la mixité sociale est à ce prix. L’émancipation voulue par la municipalité ne doit pas être synonyme de relégation.
Nous vous présentons, ainsi qu’à vos proches, nos meilleurs vœux de santé et de bonheur pour l’année 2019.

Tristan Brams

 

facebooktwitterenvoyer par mailimprimer