Vie économique

Entreprise commune

La question de l'emploi est au centre des préoccupations de la municipalité.

Une première rencontre avec les entreprises a eu lieu en décembre. Le BIJ, Bureau d'information jeunesse, est également mobilisé sur les question de l'emploi des jeunes et la formation. Des initiatives sont prises.

Un site dédié à la recherche d'emploi et à l'aide et aux conseils a été créé.
 

Constat

A l'initiative de la municipalité, plus d'une vingtaine d'entreprises se sont retrouvées en mairie le 12 décembre 2012. Au cœur d'un riche échange, c'est la question de l'emploi des jeunes qui fut posée et examinée sous tous les angles.

Cette rencontre a permis de poser un constat : il y a une méconnaissance abyssale entre les entreprises (de Limay et du bassin d'emplois) et les jeunes, entre les jeunes à la recherche d'un emploi, d'une formation ou d'un stage et les besoins des entreprises. Réduire cette distance, cette méconnaissance, passe - tous les intervenants en conviennent - par une meilleure information, la multiplication des rencontres, la mise en réseau, la création de passerelles et d'un espace commun recensant les besoins des uns et des autres. Ce fut également l'occasion pour les entreprises d'évoquer leurs attentes à l'égard de la ville.

Besoin de mieux se connaître

Les jeunes sont confrontés à deux difficultés: les entreprises peinent à recruter des jeunes Limayens parce qu'elles ne savent pas vraiment à qui s'adresser, ni parfois comment s'adresser aux entreprises. D'autre part, ils n'ont pas une connaissance de la réalité économique du territoire, méconnaissent les entreprises et leurs besoins. La conjugaison de ces deux facteurs fait que les jeunes n'accèdent pas à l'emploi de proximité lorsque des offres d'emplois se présentent.

Recherche main-d'œuvre de proximité désespérément…

Nombreux furent les chefs d'entreprises à souhaiter la création de liens, la circulation de l'information, la mutualisation des besoins, la nécessité d'un lieu commun regroupant les demandes, les offres. Un entrepreneur a pour sa part expliqué qu'il a dû recourir aux sociétés d'intérim et de fait a recruté deux jeunes, un venant d'Argenteuil et l'autre de Houilles.

L'emploi des jeunes comme priorité

La municipalité à fait de l'emploi des jeunes (dont 220 sont au chômage) l'une de ses priorités. En se tournant vers les entreprises, elle invite les entreprises à se tourner vers la ville et ses services et notamment le Bureau d'Information Jeunesse au sein de l'Espace Jeunes qui est en train de créer un site dédié à l'emploi des jeunes. Parallèlement les entreprises ont besoin de se faire connaître. D'autre part, bien qu'elles soient implantées sur un même territoire, elles s'ignorent. Dans ce domaine aussi, des passerelles sont nécessaires. Elles permettraient des créer de synergies, une dynamique propre au territoire.

Des suites à donner
Des suites seront données et d'autres initiatives suivront. Mais d'ores et déjà, le Maire a rappelé qu'un questionnaire a été envoyé à toutes les entreprises et annoncé la tenue d'un Forum autour de l'emploi et de la formation, puis la signature le 4 avril 2013, d'une charte entreprise-commune d'engagements réciproques - villes-entreprises.

facebooktwitterenvoyer par mailimprimer
À l'actu
Interview du maire sur le 1er carrefour pour l'emploi et la formation
Interview du maire sur le 1er carrefour pour l'emploi et la formation
Le maire revient sur le succès du 1er Carrefour pour l'emploi et la formation.