Vie municipale

Vœux du Maire : les réalisations, projets et moyens d’une ville durable

Actualité mise en ligne le 12/01/2018

Lors de la traditionnelle cérémonie des vœux institutionnels du Maire, Eric Roulot a dressé le bilan de l’année écoulée et mis en perspective les projets de 2018. Il a également confirmé son opposition à la politique d’austérité du gouvernement.
 
 

 

LES REALISATIONS :

La liste est longue et non exhaustive : inauguration du nouveau groupe scolaire Maurice Quettier et de la halle sportive, lancement du projet éducatif local, fermeture du passage à niveau au quartier de la gare, développement économique au travers de l’implantation de l’entreprise Bécarré et l’ouverture de la zone d’activité des Bas Garennes… Autant de réalisations qui illustrent les investissements soutenus par la majorité municipale comme elle s’y était engagée dans son programme en 2014.


LES PROJETS :

Toujours dans la continuité de ses engagements, les efforts en matière d’urbanisme se poursuivent : la mutation du quartier de la gare et la rénovation du centre-ville. « Nous avons quasiment bouclé le tour table financier » a annoncé le Maire à propos de la redynamisation du cœur de ville. Un projet qui confirme plus que jamais, la centralité de la place du Temple (voir dossier). « C’est ensemble que nous relèverons le défi du rééquilibrage rive gauche et rive droite » afin d’assurer le développement des commerces de proximité dans un esprit non concurrentiel, mais complémentaire. C’est ainsi qu’en juin prochain, la construction d’une passerelle au-dessus de la seine favorisera ces échanges. L’inauguration de la passerelle côté Limay est prévue pour 2020. Il a également réaffirmé la candidature de Limay à l’implantation d’un équipement communautaire d’intérêt général sur la ville.


LES MOYENS :

Pour continuer à investir, afin de répondre aux besoins croissants de la population, le Maire de Limay souhaite disposer de plus de moyens. « Au lieu de faire des cadeaux colossaux aux ultras riches, en supprimant l’impôt sur la solidarité sur la fortune (ISF), le gouvernement ferait mieux de répondre aux exigences portées par les maires lors du 100e congrès de l’AMF. « On ne peut pas demander aux Français et aux communes de se serrer la ceinture et laisser ces milliardaires continuer à se remplir les poches allègrement ». Ainsi le Maire a une fois de plus déclaré son opposition à la baisse drastique des dotations de l’État aux collectivités territoriales, qui selon lui, met en péril la libre administration des communes. Il fait ainsi écho, au gel des crédits dédiés à la politique de la ville, la baisse de l’APL, la suppression de l’encadrement des loyers  et la hausse programmée de la TVA.


Au niveau de la communauté urbaine, Eric Roulot, Vice-Président au développement durable, a particulièrement insisté sur les enjeux : améliorer la qualité de vie des habitants. Ce défi ne peut se relever qu’au niveau de l’ensemble du territoire et pas seulement au niveau local. La défense de l’intérêt général et le combat pour léguer un monde meilleur aux générations futures passeront par l’investissement de toutes et tous dans le développement durable.

 

← Retourner à l'accueil
facebooktwitterenvoyer par mailimprimer
Sur le même thème
LIMAY INFORMATIONS
Votre journal
Vidéos
Limay ville solidaire et moderne
C'est l'histoire d'un projet écrit par les limayens et pour les limayens.
TOUTES LES VIDÉOS →
Photos
Voeux institutionnels 2018
2018 : année de l'éco-citoyenneté à Limay
TOUS LES ALBUMS →